SALMO - CLUB

 

                   Pêche en Vallée de l' OUCHE

BLOG JOURNAL

ACTU.

salmo club

Disparition de notre ami Jean GAY

06 janvier 2018

Disparition de notre ami Jean GAY

Décès de notre ami Jean GAY fin décembre 2017...

JEAN

Le 24 octobre dernier, jour de notre dernier repas entre amis, celui que tu nous avais demandé avec insistance d'organiser, tu nous avais avertis de ton départ imminent. Nous avons feint de ne pas te croire.

" Vous verrez les copains... " ces mots furent ceux de la dernière des réparties dont tu nous gratifiais souvent, mais qui cette fois, s'est avérée tellement réaliste.

Réaliste, comme tu l'étais dans la vie que tu aimais tant.

La vie qui ne t'avait pourtant pas épargné en te privant si prématurément de ta chère épouse Anne Marie et à qui sans faillir, à chaque début de printemps, tu destinais les premières perce-neige .

Le printemps que tu savais si patiemment attendre, pour faire des misères à ces pauvres truites, qu'en orfèvre de la pêche, tu savais si bien leurrer. Tu t'arrogeais alors le droit sans états d'âme, de les déguster ou d'en faire profiter quelques uns de tes nombreux amis.

La pêche, c'était l'une des grandes passions de ta vie. Elle a même joué un rôle dans ta vie professionnelle où avec ton sens du relationnel, elle t'a permis parfois de faire devenir certains de tes clients des amis.

Nous reviennent ces mots que tu nous a rapportés : "une demi heure pour le travail, quelques heures de pêche et... l'affaire était conclue !

A ton contact, on pouvait mesurer la richesse de tes connaissances en divers domaines. Lors de certains beaux soirs d'été, ne nous a tu pas donné des leçons d'astronomie en observant Vénus, la Grande Ourse, Orion ou Cassiopée ? Ces étoiles qui te passionnaient et parmi lesquelles maintenant tu habites.

Que dire aussi de ton véritable amour pour la Vallée de l'Ouche et de l'évocation que tu nous faisais de l'histoire de ses vieilles pierres et de ses légendes : le BEL AFFREUX, l'Abbaye de LABUSSIERE, MARIGNY, la POURRIE et VINCENOT....

De ton plaisir à nous évoquer les péripéties des nombreux voyages auxquels tu as participé, avec une préférence marquée pour l'EGYPTE et ses mystères. De tes sensations éprouvées, lors de nuits passées au brame du cerf et de ton amour immodéré de la nature, que tu tenais tant à préserver de toute nuisance.

Au bord de la rivière, le moindre détritus devenait la victime du briquet qui ne te quittait pas. On entendait alors tes coups de gueule qui faisaient partie intégrante de ton trait de caractère. Nous t'avions surnommé le roi du feu. Ceux qui te connaissaient bien, savent pourquoi.

Ton implication au sein du SALMO où tu en fus le trésorier sans failles pendant plus de trente ans et dans lequel tu n'as pas hésité en compagnie de ton ami MICHEL, à y investir des fonds propres pour que celui-ci ne meurt pas, s'apparente à un véritable sacerdoce. Oui, le SALMO te doit beaucoup.

Evoquons aussi ces mémorables moments passés chez toi, quand après les séances de travail passées sur le ruisseau, au débroussaillage, aux alevinages, nous nous réunissions pour passer un moment convivial et déguster quelques unes de ces bonnes bouteilles, issues de ta cave et que dans ta grande générosité, tu étais si heureux de nous offrir et de partager avec nous. Rappelons nous aussi ces échanges épiques, dignes de Pagnol avec ton conscrit et ami LOUIS, que tu avais malicieusement surnommé Monsieur Non ! il est vrai que vous n'étiez pas toujours d'accord sur les orientations à prendre, malgré les liens profonds qui vous unissaient et dont la disparition t'avait profondément affecté.

 

S'il est certain que les quelques truites qui peuplent encore la Seine, l'Ource, le Roingt, le Meuzin, la Brenne, l'Arvot, tes lieux de pêche favoris, se réjouissent et ne vont assurément pas porter ton deuil, sois assuré JEAN qu'à tes amis du mercredi, ceux d'ESSEY ou du jeudi, ceux du SALMO, tu vas terriblement manquer.

Comme tu vas manquer à tous ceux qui appréciaient ton sens de l'Amitié, ainsi qu'à toute ta famille avec qui nous partageons aujourd'hui la peine et à qui nous présentons toutes nos condoléances sincères et profondément attristées.

Ouche en crue... Rapport de l'assemblée 2017